Projet éducatif et pédagogique

Dans un souci de cohérence, de complémentarité et de coopération, nous avons réfléchi et longuement discuté des valeurs éducatives que nous voulons transmettre et les moyens pédagogiques que nous allons mettre en place au sein de la Mam.

I. Accompagnement à la séparation et adaptation

Projet éducatif

La première séparation d'un enfant avec ses parents est un moment inévitable, qui peut être source d'angoisse tant pour l'enfant que pour ses parents.

Celle-ci doit être accompagnée par des professionnelles rassurantes, disponibles et à l'écoute des craintes et angoisses qu'elle suscite.

Projet pédagogique

L'adaptation est valable pour le nouvel enfant accueilli, pour ses parents, pour les petits déjà présents au sein de la structure et pour les assistantes maternelles. Une adaptation réussie est une garantie pour un accueil serein tant pour les enfants que pour les parents qui peuvent alors partir travailler en toute quiétude. La relation est de confiance.

Nous mettrons en place une période d'adaptation pendant laquelle l'enfant, ses parents et l'assistante maternelle feront connaissance. Cette adaptation se fait généralement sur une semaine mais reste modulable selon les besoins des uns et des autres. Voici un exemple type d'une semaine d'adaptation :

  • J1 parents et enfant restent 30 minutes en observation
  • J2 nous proposons d'accueillir l'enfant seul durant 2 à 3 heures
  • J3 nous intégrons à J2 le repas
  • J4 petite matinée avec le repas et la sieste
  • J5 journée d'accueil normale prévue au contrat

L'objet transitionnel, s'il y en a un (Doudou ou autre), permettra de faire plus facilement le lien avec la maison. Il a une fonction rassurante et de transition entre ses lieux de vie. Il sera donc le bienvenu.

II. Partenariat et communication conviviale

Projet éducatif

Chaque enfant est différent (personnalité, sensibilité, parcours familial) et la Mam doit pouvoir s'adapter aux besoins propres de chacun, afin de l'amener tout en douceur et à son rythme vers une socialisation réussie.

L'attitude des uns et des autres (parents, enfants, assistantes maternelles) donnera le ton de bonne humeur et de bienveillance dans la Mam.

Projet pédagogique

Un cahier de liaison sera mis en place entre assistantes maternelles et parents afin de faciliter la transmission des informations concernant l'enfant. Les assistantes maternelles y inscriront chaque jour un bref compte-rendu de la journée de l'enfant.

Puisque nous mettons en place une délégation d'accueil, il est primordial que les informations du matin et du soir y soit inscrites, afin que chaque assistante maternelle reçoive les indications utiles pour le bon déroulement de la journée. Ce cahier restera dans la Mam.

Afin de répondre au mieux aux attentes et aux demandes des parents, nous pourrons fixer des rendez-vous en dehors des heures d'accueil pour discuter sur des points bien précis.

III. L'accueil au quotidien

Projet éducatif

Chaque enfant est différent (personnalité, sensibilité, parcours familial) et la Mam doit pouvoir s'adapter aux besoins propres de chacun, afin de l'amener tout en douceur et à son rythme vers une socialisation réussie.

L'attitude des uns et des autres (parents, enfants, assistantes maternelles) donnera le ton de bonne humeur et de bienveillance dans la Mam.

Projet pédagogique

Afin de s'adapter au mieux à l'âge et la personnalité de chaque enfant, des groupes seront formés pour les repas, les siestes, certaines activités et sorties. Toutefois il y aura une interactivité entre chaque groupe. Les enfants d'âges différents seront parfois mélangés afin de stimuler les plus petits tout en « responsabilisant » les plus grands.

Veillons également à les appeler par leurs prénoms, et pas uniquement par des surnoms, nous respectons ainsi leur véritable identité.

Nous aurons une attitude bienveillante et accueillante en saluant les parents et les enfants à leur arrivée et à leur départ. Si nous devons parler de l'enfant, nous nous adresserons à ses parents et à lui en même temps afin de lui faire comprendre qu'il n'est pas un être insignifiant et qu'il fait donc partie intégrante du trio « assistante maternelle / parents / enfant ».

Il est très important de comprendre que l'enfant est une personne et non un objet (parler au-dessus de la tête de l'enfant sans l'intégrer dans la conversation...)

IV. Les repas

Projet éducatif

Le repas est un moment convivial, d'échange et de détente. C'est aussi un repère dans la journée. Il permet :

  • De favoriser les échanges entre enfants et adultes.
  • D'introduire les règles de vie.
  • Les rituels avant et après le repas (lavage des mains).
  • La notion de patience (attendre son tour).
  • L'autonomie (manger seul).
  • La découverte du goût, des couleurs et des textures.

Projet pédagogique

Le mobilier du déjeuner sera adapté aux enfants afin qu'ils s'y sentent bien. Table et chaises à leur taille, transats et/ou chaises hautes pour les plus petits.

Nous sommes soucieuses de respecter la qualité des aliments, et des saisons, ainsi que le régime alimentaire de chacun selon son choix, ses goûts et sa religion. Toutefois si les exigences culinaires des parents sont trop contraignantes, nous leur demanderons de ramener le repas dans un sac isotherme au nom de l'enfant, afin de respecter la chaîne du froid.

Le temps du repas débutera par le lavage des mains.

Les repas seront simples et variés (plats, dessert), le menu de la semaine sera affiché à l'entrée de la Mam. Les plus grands pourront participer à l'élaboration du repas (atelier pain, salade de fruits, gâteaux...), et de la mise du couvert. Chaque enfant apprendra la notion de patience : le repas ne débute que lorsque tout le monde est servi. Chaque enfant apprendra progressivement à manger seul dans un premier temps avec ses doigts, puis avec des couverts adaptés sous le regard bienveillant de l'assistante maternelle.

La fin du repas se terminera par un nettoyage du visage et des mains avec un gant ou une serviette. L'enfant sera prévenu de ce petit débarbouillage afin qu'il ne le prenne pas comme une agression ; ne pas arriver par derrière et l'essuyer sans que l'enfant ne comprenne ce qui se passe. Les plus grands pourront le faire eux-mêmes.

Nous ne forcerons pas les enfants à terminer les assiettes, leur appétit fluctuant grandement au cours de leur croissance et de leur état de santé. Nous les inviterons à goûter tout nouvel aliment en très petites quantités dans un souci de découverte.

Pour les bébés allaités, le lait maternel devra être fourni en quantité suffisante (poches congelées nominatives et datées), pour répondre à la demande du tout petit.

Pour les bébés nourris au lait maternisé, les parents fourniront le lait en poudre ainsi que l'eau.

Dans les deux cas, les biberons seront fournis par les parents.

Le moment de la diversification alimentaire se fera à la demande des parents.

V. Le sommeil

Projet éducatif

La journée de l'enfant est rythmée par des moments de siestes ou de repos, c'est un moment primordial pour son développement.

La sieste est nécessaire, ne pensons pas qu'en la supprimant, l'enfant dormira mieux la nuit. Toutefois, lorsque l'enfant atteint l'âge de 2 ans et demi, 3 ans, il est préférable que la sieste ne se prolonge pas au-delà de 16h30 afin de ne pas perturber l'endormissement du soir.

Projet pédagogique

L'enfant sera couché dans une tenue confortable (sur-pyjama ou turbulette) dans une chambre à bonne température et dans un lit adapté.

Le moment de la sieste sera agréable et rassurant, en fournissant doudous et sucettes, lit personnalisé et la présence bienveillante de l'assistante maternelle à proximité de la chambre. Les chambres seront réparties par tranches d'âges ce qui permettra pour les plus grands et gros dormeurs de se réveiller en douceur aux bruits de la Mam.

Le moment de la sieste devant rester un moment agréable et apaisant certains bébés pourront rester à côté de nous pour apprivoiser le sommeil. Nous les amènerons progressivement à intégrer leur lit situé dans la chambre.

Il faudra trouver un compromis entre les rituels d'endormissement de la famille et ceux de la Mam.

VI. Change de la couche et maîtrise des sphincters

Projet éducatif

Le moment du change de la couche est un moment de relation privilégié et intime.

L'acquisition de la maitrise des sphincters est une étape importante du développement et de l'autonomie de l'enfant. Elle dépend de sa maturation physiologique et psychologique (24/36 mois.)

Projet pédagogique

Pour changer la couche, il est important de signifier au tout petit ce que nous allons faire : le prévenir que nous allons lui changer la couche, en lui indiquant qu'il pourra revenir sur son activité de suite après. Ne pas faire de commentaires sur le contenu de la couche (aspect, odeur...)

Nous proposons dans un premier temps aux parents d'initier l'apprentissage du pot, et relayons cette éducation en respectant l'intimité et la pudeur de l'enfant. Le pot ou les toilettes avec réducteurs de WC seront proposés.

Au début de l'acquisition de cet apprentissage nous féliciterons l'enfant sans toutefois l'encenser et ne l'obligerons pas à rester sur le pot jusqu'à l'émission d'une selle ou de l'urine. Nous lui proposerons le pot régulièrement afin de faciliter son autonomie.

VII. Le jeu, l'éveil, et les sorties

Projet éducatif

Le jeu est sa principale occupation, c'est un facteur de développement. L'enfant éprouve du plaisir à jouer, c'est un signe de bien-être et une source d'échange avec l'adulte et les autres enfants. Il est important de favoriser son autonomie et sa confiance en lui.

On ne peut grandir sans un minimum de confiance en soi permettant de se fixer des buts et de devenir un petit être autonome. Si le jeune enfant a besoin d'un cocon protecteur dans lequel il se sent bien, il a aussi soif de découvertes. Le monde extérieur ne manque pas d'occasions d'éveiller sa curiosité.

L'enfant a besoin de rêves et de détente, aussi intime que soit une Mam, une journée entière passée aux contacts d'autres enfants reste une source d'énervement. Il est donc important d'instaurer au cours de la journée des moments de calme et de détente.

Les sorties et promenades sont des moments de plaisir et de découvertes.

La lecture et l'accès libre aux livres permet à l'enfant de se poser, de rêver et d'éveiller sa curiosité.

Projet pédagogique

Les activités seront proposées plutôt qu'imposées. Nous comptons en effet sur la curiosité naturelle de l'enfant pour l'amener à participer plutôt que sur la contrainte. Des espaces diversifiés et adaptés seront mis en place pour permettre de favoriser ainsi son autonomie.

Pour les plus petits : nous organiserons un espace sécurisé par des petites barrières avec tapis de sol pour favoriser leur motricité : rotation du haut du corps avec des objets placés à leur droite et leur gauche pour progressivement basculer du dos sur le ventre : balles, cubes en mousse, boites à empiler, à encastrer...

Nous proposerons également des jouets qui stimuleront leur sens : mobile musical, hochet, anneau de dentition ; et leur éveil : jouets affectifs, poupées, peluches...

Pour les plus grands : toboggan, jeux au jardin selon le temps, porteurs, poussettes, cabane en plastique, bascules, table d'activités pour jeux de transvasement, ballons, trottinettes, jeux à tirer et à pousser, jeux de craies...

Petits parcours sensoriel : mains/pieds, chaud/froid, doux/rêche, sec/humide. Petits marches pieds, chaises adaptées à leurs taille pour monter, descendre, passer dessous. Pain de glace pour le froid, poche de gel chauffant pour le chaud, tampon à récurer pour le rêche, coton pour le doux... Liste non exhaustive et ateliers adaptables au fil des saisons.

Les ateliers portant sur la peinture, les gommettes, la pâte à modeler, la cuisine (pâte à pain, pâtisseries, préparation du dessert, goûter...) sont proposés en activités dirigées le matin.

Diverses jeux agrémentent la salle d'activités : jeux de constructions et d'emboitements (planchettes en bois à empiler - les Kapla, cubes plastiques à encastrer), d'imitations (cuisine dinette, atelier bricolage, garages voitures.)

Le principe même du jeu et de l'activité est d'être présent avec l'enfant et de lui faire passer un bon moment. On ne peut bien-sûr pas toujours satisfaire toutes leurs attentes, mais nous essayons de trouver un équilibre et de ne pas imposer à tous les enfants les mêmes choix.

Afin de développer la confiance en soi, des activités valorisantes (création d'objet, préparation du goûter, mettre la table, ranger les jouets...) sont organisées.

Des plages de temps sont laissées libres afin d'apprendre aux enfants à s'occuper par eux-mêmes, à imaginer eux-mêmes des jeux et pour leur laisser aussi la possibilité de choisir parfois de ne rien faire, de rêvasser, de s'ennuyer un peu.

Un coin lecture est aménagé dans la Mam avec une bibliothèque dont certains livres en accès libre. Nous animons des ateliers chansons et lecture entre nous, et des bénévoles de l'association « Lire et Faire Lire » viennent animer un temps lecture.

Les sorties pourront se faire dans le jardin de la Mam, au jardin public, le RAM, en poussettes ou avec leurs petits petons selon leurs âges et leurs désirs.

Nous allons une fois par mois à la médiathèque.

VIII. Aménagement du lieu de vie de la Mam

Projet éducatif

Les jeunes enfants sont très sensibles à leur environnement qui peut, selon l'influence de l'adulte, permettre des jeux riches et interactions agréables, ou bien au contraire déclencher des déplacements, des pleurs, des moments d'excitations, des conflits entre les enfants ou avec les adultes.

Projet pédagogique

On peut agir de façon très efficace sur ces comportements, en créant des zones de jeux aménagées : coin dinette, poupées, garage, coin détente.

Nous avons aménagé la salle dans un souci de voir les enfants en permanence, et en pensant qu'il est très important aussi que nous restions toujours dans leur champ visuel. Pour cela aucun meuble trop haut ne vient séparer les espaces de jeux.

Nous reprenons à ce propos l'image d'Anne-Marie Fontaine, psychologue et chercheuse au CNRS, qui compare l'assistante maternelle à un phare qui éclaire et sécurise : les enfants préfèrent donc jouer à proximité du phare !

L'espace évoluera en fonction de l'âge des enfants. L'observation de leurs comportements et de leurs déplacements amènera à modifier le lieu de vie pour un bien-être maximal.

En conclusion

L'élaboration de ce projet ne s'est pas faite de façon aisée et évidente. Il nous a fallu plusieurs temps de réflexions et de discussions afin de mettre en harmonie nos pratiques et que chacune reste congruente, toujours dans une perspective de bienveillance et de dialogue.

Notre expérience d'assistante maternelle et les différentes formations suivies nous ont permis de nous poser les bonnes questions et de nous positionner en tant que véritables professionnelles de la petite enfance. Aussi et à la lumière de certains articles lus dans des magazines spécialisés - dans la petite enfance et pour les assistantes maternelles, nous avons pu asseoir notre connaissance sur le développement du jeune enfant et gardons ainsi à l'esprit qu'il est primordial de répondre aux besoins de motricité, de manipulation, d'exploration, de langage, de créativité des enfants qui nous sont confiés.